Angine de poitrine (angor)

L’équipe du pôle cardio-vasculaire de la Clinique de la Sauvegarde prend en charge les angines de poitrine ou angors. L’angine de poitrine est une maladie cardiaque qui touche les artères coronaires, il existe les angors stables (conservent la même intensité et la même durée) et les angors instables.

Les angors stables sont considérés comme plus graves car ils apparaissent aussi en repos et peuvent mener à un infarctus du myocarde.

.

Causes

L’angine de poitrine a pour cause le rétrécissement des artères, ce qui provoque une diminution du flux sanguin jusqu’au cœur. Les facteurs de risque sont l’âge, l’obésité, la consommation de tabac, le diabète et l’hypertension artérielle.

.

Symptômes

Une angine de poitrine se déclare à un stade précoce par l’apparition de douleur à la poitrine lors d’un effort physique. Elle se manifeste ensuite par des douleurs à la poitrine et douleurs dans le bras ou l’épaule. Ces symptômes peuvent apparaitre au repos si c’est un angor dite stable.

.

Diagnostic

Les examens d’imagerie tels que l’électrocardiogramme, l’échographie, la scintigraphie et la coronarographie permettent de confirmer un diagnostic.

.

Prise en charge

Le traitement classique consiste à la prise de médicament pour les angines de poitrine à un stade précoce mais il ne suffit pas à les traiter sur du long terme.

.

Intervention

L’intervention consiste à réaliser selon les cas une angioplastie ou un pontage coronarien.

L’angioplastie est une technique qui consiste à dilater une artère coronaire rétrécie par une sonde munie d’un ballon gonflable. Elle généralement réalisée en complément d’une coronarographie.

.

Toutes les pathologies du Pôle Cardiologie-Vasculaire

 

 

Où nous trouver ?

Où nous
trouver ?

Clinique de la Sauvegarde

Avenue David Ben Gourion, CP 309
69337 LYON CEDEX 09
0826 106 969 Depuis l'étranger : 04 20 10 10 51 04 72 17 17 23