Artériopathie oblitérante

L’équipe du pôle cardio-vasculaire de la Clinique de la Sauvegarde prend en charge l’artériopathie oblitérante.

Cette pathologie se définit lorsque l’athérosclérose touche les artères des membres inférieurs.
.

Causes

Les artères se rétrécissent ou s’obstruent à cause d’un dépôt de cholestérol, ce qui entraine une baisse ou un arrêt du flux sanguin et de l’apport en oxygène aux tissus des membres inférieurs. Les facteurs de risque sont la consommation de tabac, l’obésité, le diabète, le peu d’activité physique, une mauvaise alimentation avec excès de cholestérol et l’hypertension artérielle.

.

Symptômes

L’artériopathie comprend différents stades d’évolution, généralement on n’observe aucun symptôme lors du premier stade. Par la suite, le patient peut ressentir des douleurs lors de la marche et des crampes localisées, il ressent ces douleurs même au repos lorsque la pathologie évolue. Au stade le plus avancé, la pathologie se déclare par l’apparition de douleurs brutales, le membre devient froid et pâle car il ne reçoit plus d’apports en oxygène et sanguin.

.

Diagnostic

Il consiste à réaliser un bilan vasculaire complet afin de localiser l’athérosclérose. Le rapport entre la pression artérielle au niveau du bras droit et du bras gauche permet de repérer l’artériopathie d’un patient.

.

Traitements

Il est conseillé de prendre des mesures d’hygiène de vie et si nécessaire d’y associer un traitement médicamenteux pour éviter la formation de caillots.

.

Intervention

Si la prise en charge de base ne fonctionne pas, ou si le stade est trop avancé, les praticiens réalisent une revascularisation par le biais d’une dilatation ou d’un pontage.

Où nous trouver ?

Où nous
trouver ?

Clinique de la Sauvegarde

Avenue David Ben Gourion, CP 309
69337 LYON CEDEX 09
0826 106 969 Depuis l'étranger : 04 20 10 10 51 04 72 17 17 23